Actu Event

Saison 4 QLPB Épisode 5: Quand s’éclater devient un canal de promotion culturelle.

Dis moi qui est la plus belle Saison 4 ( Épisode 5 )

 

Juda Sion LAGBENOU

L’épreuve “A l’africaine” a servi son verdict laissant place à l’épreuve “Et si on s’éclatait” diffusée dans la soirée de ce samedi 19 Décembre sur la chaîne Youtube Jawuntaa et sur toutes les télévisions partenaires.
Vu que l’innovation prime sur la routine au QLPB, cette épreuve “Et si on s’éclatait” a eu un caractère spécial en ce sens que les candidates sont amenées à valoriser leurs cultures à travers les accoutrements, chants et danses après une série de répétition et d’encadrement assurée par l’Ensemble Artistique et Culturel de l’Université d’Abomey-Calavi.

La douzaine de candidates a eu la lourde mission de porter haut l’étendard de la culture d’une dizaine de pays éparpillés sur la carte d’Afrique. Sur le site aménagé pour la circonstance dans l’enceinte de l’université, les candidates ont défilé à tour de rôle pour briller de mille feux devant un jury captivé par leurs prestations. Assis face à leurs écrans, les téléspectateurs ont eu droit à plusieurs rythmes traditionnels dont le Guêlêdè, le Têkê, le Tipenti, le Zinli d’Abomey pour ne citer que ceux là. Phasé, le jury n’a pas d’autre choix que de donner les notes équivalentes à la prestation de chaque candidate.

Ainsi pour cette épreuve “Et si on s’éclatait“, la Gabonaise Julie RABENKOGO a tiré son épingle du jeu en terminant première grâce à ses 97 points. Elle est talonnée par la béninoise Osnelle DOMINGO qui a pu réunir 93 points tout comme la togolaise aux formes généreuses Gloria FASSINOU qui est deuxième exequo. Pas très en forme, la reine déchue Alix OUENAKOU continue de s’enfoncer et pour cette épreuve, elle a fini douzième avec seulement 65 points.

Au classement général, Julie RABENKOGO se saisit du trône et siège là-dessus conformément avec 350,5 points au compteurs. Derrière elle, Aurore MUPENDANA la Rwandaise se positionne avec 339,5 points et l’ivoirienne Michelle ZANNOU ferme le trio de tête avec 334 points. La Congolaise Ruth ATIPO est toujours la lanterne rouge faute à ses 294 points réunis après 5 épreuves. Presqu’à mi-parcours, chacune des candidates promet redoubler d’efforts pour renverser la tendance pour les prochaines épreuves So Wait and See.

Laissez un commentaire