En vedette

OMEV – ” Boss Or Dié” VS TYAF – “Boss Or” : Pure coïncidence ou un clash violent en téléchargement ?

 

Juda Sion LAGBENOU

Quand deux rappeurs qui se connaissent, sortent presque le même jour un morceau portant pratiquement le même titre, c’est qu’il y’a anguille sous roche, soit c’est une pure coïncidence(à expliquer longuement) ou soit c’est un clash de ouf qui s’annonce comme ça entre les deux Mc. Dans notre cas ici, il s’agit d’une part de TYAF en tournée canadienne depuis quelques semaines qui a balancé la cover de “Boss Or” une nouvelle chanson qu’il sortira probablement dans quelques heures. De l’autre côté, c’est le rappeur OMEV qui, après avoir fait écouter son nouveau single “Boss Or Dié” aux oreilles averties, était dans la perspective d’utiliser l’effet surprise en sortant ce single pour ses fans en week-end. Si pour vous, ça paraît anodin que ces deux morceaux portent presque le même titre, ce n’est pas le cas chez nous.

Bien qu’il n’y ait aucun antécédent entre TYAF et OMEV, on est en droit d’être réticent si on considère les faits. Déjà on sait que le Rappeur OMEV a de très bonnes relations avec Meko Prod et a même posé plusieurs morceaux dans son studio. OMEV est friand de grosses collaborations en témoigne son single “Papa Bongo Remix” featuring KEMTAAN.
Es ce une farce derrière laquelle se cache une grosse collaboration entre Omev et Tyaf?
Serais ce possible qu’Omev ait posé un single chez Méko que Tyaf serait entrain de lui chiper?
Es ce un clash ouvert entre les deux rappeurs pour mesurer leur égo et voir qui est le boss?
Es ce simplement une pure coïncidence que Papa Yasir et Papa Bongo sortent chacun un single dont les titres sont presque identiques?

Ce n’est qu’après avoir écouté attentivement les deux singles qu’on aurait des réponses à ses multiples interrogations qui ont découlé de nos suppositions. Dans un passé récent, OMEV a déjà prouvé qu’il porte ses couilles à travers la sortie de “Mihouin” un single qui a fait polémique donc c’est quelqu’un qui aime fumer les conflits comme du tobacco. On reste aux aguets pour voir ce que nous réserve les heures à venir.

Laissez un commentaire