Actu

MORALISATION DE LA GENTE FÉMININE : QUAND LE JEUNE JESBIG S’EN MÊLE.

De jours en jours malgré la rugosité de ce milieu du showbiz, certains jeunes s’efforcent de s’affirmer afin de démontrer de quoi ils sont capables. Celui que nous allons vous présenté porte le nom sacré de PAQUI Jesuwane Ulrich. Il tirera son nom d’artiste du nom fort qu’il port JES qui est un diminutif de Jesuwane et BIG parcequ’il est Grand et ayant la conviction de ce cher Rodrigue dans le “Cid” de Molière : <<il est vrai je suis jeune, mais aux âmes bien nés la valeur n’attend point le nombre des années>>.
JES BIG est un grand passionné de football, de dance et de musique. Mais c’est cette dernière qui, jalouse et possessive, prendra le dessus. C’est ainsi l’artiste titulaire d’une licence en droit, soumettra à l’attention de son public son premier titre intitulé “Android up” le 18 septembre 2018. Le 08 Mars 2019, il sortit “Kintô na si mè” qui connaitra un succès plus remarquable et le confortera dans sa passion.

Après des mois de silence mais de profond travail dans l’ombre, l’artiste revient au devant de la scène avec son tout dernier single FATIMAH. N’allez pas vous imaginer des choses, ce son à but didactique vient soulever la perte des valeurs culturelle de la femme africaine d’aujourd’hui. Ces gente incapable de faire la cuisine, incapable de tenir un foyer,etc…
Voici un beau à découvrir ici…

http://bit.ly/JesBigFatimah

Le rédacteur

Laissez un commentaire