En vedette

“Mahougnon” de Nikanor, juste une chanson ou la prescription médicale contre la misère et la pauvreté ambiante?

 

Juda Sion LAGBENOU

Incontestablement, NIKANOR est le Fils du pays qui maîtrise au bout du doigt le quotidien de son public. Sa nouvelle chanson “Mahougnon” le témoigne amplement. Extrait de son prochain album, le morceau empreint de sonorités live, présente l’artiste sur une autre facette qui jusque là n’était pas dévoilé au grand public. Sorti il y a une semaine, le single, bien qu’il ne soit pas groove, fait l’unanimité dans le rang des mélomanes. Calme et placide à l’écoute, “Mahougnon” détient quand même une certaine puissance enfouie dans les mélodies et les paroles du fond du cœur par l’artiste.

Mahougnon” n’est pas juste une chanson, c’est le vécu de la majorité des béninois et de l’artiste en particulier. Très peu de béninois sont nés avec la cuillère d’or dans la bouche. Dans la société, il y a plus de pauvres et de miséreux que de riches et cette frange de défavorisés est encore surexploitée. “Quand tu n’es pas né d’une famille riche, la famille riche doit venir de toi” est un adage qui inspire les pauvres intelligents qui parviennent à renverser la tendance pour s’enrichir et aider plusieurs autres.

La pauvreté est une maladie et Nikanor tel un médecin spécialiste vient de prescrire le médicament adéquat qui n’est rien d’autre que “Mahougnon“.

Laissez un commentaire