Actu Event Musique

La 6ème Édition des FESCU-GV Awards a livré son verdict: RADIO WÊKÊ, ALI DE PORTO, BEEZY BABY…lauréats de leur catégorie.

 

Juda Sion LAGBENOU

L’édition 2020 des FESCU-GV Awards a connu son épilogue au soir de ce 12 décembre où les lauréats des différents candidats sont dévoilés au grand public. Pour l’occasion, les acteurs de la musique, de la mode, du cinéma…conviés à la fête se sont massivement déplacés vers le somptueux cadre de Bénin Royal Hôtel de Cotonou où a lieu cette cérémonie de distinction. Pour le promoteur Yves KPÈKPÈDÉ, cette initiative qui est à sa sixième édition vise à célébrer de leur vivant les acteurs culturels à divers niveaux ayant impactés sur une période de douze mois le showbiz béninois. Annoncé comme la Guest Star de cette soirée de distinction, le Bénino-Ivoirien DJ Mix 1er n’a pas pu faire le déplacement pour des raisons professionnelles l’ayant retenu en Côte d’Ivoire.

Aucune œuvre humaine n’étant parfaite, il y’a des couacs par endroit que le comité d’organisation se doit de corriger pour les éditions à venir sinon que dans l’ensemble, la soirée de distinction a été un succès avec la présence des représentants de plusieurs départements et même des anciennes gloires. La grosse tâche noire de cet évènement reste la brillante absence des artistes béninois les plus côtés de la musique urbaine béninoise dans la liste des nominés comme à la soirée de distinction. L’interrogation que cela suscite c’est: y’a t-il un hic entre le comité d’organisation et ces artistes ou c’est un choix délibéré des organisateurs de faire lumière essentiellement sur les jeunes tapis dans l’underground ?

Plusieurs dizaines de lauréats ont reçu leurs trophées des mains des personnalités invitées pour la circonstance. Le département de l’Ouémé a raflé des trophées dans diverses catégories. Sans surprise, l’émission “Première Class” de Radio Wêkê est sacré Meilleure Émission Culturelle et Artistique de l’année. Beezy Baby est élue Meilleure Artiste Rap de l’année pendant que ALI DE PORTO depuis le Brésil décroche le trophée de “Meilleur Artiste Chanteur de la Diaspora”. DORZ – B a fini troisième dans deux catégories de musique urbaine et d’autres artistes de musique moderne et traditionnelle comme Akouèmahô, AZ Gbèdozin et autres ont été aussi lauréats de leur catégorie.

Laissez un commentaire