Actu Sport

Football : UEFA Champions League Qualification de Paris et de Leipzig : Le Cameroun et les Etats-Unis à l’honneur.

 

Bruce Kolade Anderson

Vainqueurs sur le fil de leurs adversaires respectifs, le Paris Saint Germain et Leipzig savent désormais à quoi s’attendre. Devant l’Atlanta et l’Atlético Madrid l’on peut dire qu’ils n’ont pas démérités, tant leurs adversaires étaient tenaces. A ces deux victoires seront associées le nom de deux héros inattendus, Éric Maxime Choupo-Moting et Tyler Adams.
Passé de la lumière à l’obscurité, à cause de ses prestations peu concluantes, le premier aurait dû quitter son équipe le 30 juin dernier, mais le camerounais s’est vu offrir une prolongation supplémentaire de son contrat ; de deux mois. Entré à la 79ème minute à la place d’un Mauro Icardi peu inspiré, Choupo-Moting à la suite d’un centre de Kylian Mbappé marqua le but libérateur durant le temps additionnel (90 +3). Au micro de RMC

« quand je suis rentré je me suis dit ce n’est pas possible de rentrer à Paris avec cette équipe, j’ai tout donné, comme j’ai tout donné pendant le stage. Je connais Kylian, je connais sa vitesse et quand il centre, je sais que la balle va arriver »

raconta-t-il. Grace à ce but Choupo-Moting rentre définitivement dans l’histoire du Paris Saint Germain en propulsant le ballon victorieux dans les filets de l’Atalanta, le soir du 50ème anniversaire de son club. Nul ne pouvait imaginer un tel scénario, il y à encore quelques mois. Après trois mois de pause dû aux risques sanitaires causés par le coronavirus, Choupo-Moting ne devait même pas retrouver le chemin de l’entrainement à Paris. Tout le monde s’attendait à la conclusion de son contrat signé il y a deux ans après la fin de son bail à Stoke City (club de football d’Angleterre). Mais le départ surprise d’Edinson Cavani, qui a refusé une prolongation de son contrat, a obligé la direction sportive de son club à proposer une rallonge à son attaquant camerounais, né en Allemagne. Il faut dire que pour une fois la chance a été de son coté dans cette réussite car la malchance quant à elle ne l’a vraiment pas épargné jusqu’ici. L’on se souvient encore d’une de ses actions surréalistes en Avril 2019, devant le but face à Strasbourg. Longtemps moqué,  Choupo a assumé sans broncher et le voilà aujourd’hui encore tout en sourire devant la presse.


De la soirée monumentale l’on retiendra le symbolisme de l’action de Neymar. En effet après avoir été élu homme du match, Neymar a offert son trophée a Éric Choupo-Moting, son coéquipier, auteur du but de la victoire, lui le véritable héros de la soirée.
D’un autre coté nous avons le second, l’américain Tyler Adams, joueur du RB Leipzig, club de première division évoluant en Bundesliga (Championnat de football allemand). Incroyable histoire qui n’est celui de ce club formé il y à peine 11 belles années. Quand on y pense la plupart des clubs qui jouent en Champions League ont largement dépassé les deux décennies qui plus est le siècle pour certain. Beaucoup ont été agréablement surpris de voir Le RB Leipzig se qualifier en demi-finale de la compétition après avoir battu un Atlético Madrid très décevant ; avec une victoire de 2-1.


Le RB Leipzig a été solide et réaliste dans son match. Elle a pris l’Atlético a son propre jeu afin de rejoindre le Paris Saint Germain pour e tour suivant. Malgré le départ de son meilleur buteur Timo Werner, parti du en Angleterre du coté de Chelsea (club de football de première division), me club a montré que son effectif comporte aussi d’autres joueurs de charisme. Dani Olmo l’espagnol et Tyler Adams ont marqué durant le match pour alimenter l’espoir de l’équipe allemande pour la suite de la compétition.

« C’est une victoire absolument méritée, nous étions la meilleure équipe. Nous avons défendu avec une incroyable passion »

a confié en interview Nageslsmann (coach du RB Leipzig).
Entre deux systèmes taillés sur mesure, celui de l’Atlético pour le contre et celui de Leipzig avec un jeu beaucoup plus fluide et assez offensif la différence se fit sur les quelques rares erreurs. Le coup du sort se décida quand, sur la reprise d’une subtile déviation Marcel Sabitzer provoqua un décalage à l’origine du second but de l’équipe allemande. Adams, seul à l’entrée de la surface de réparation en a profité pour décocher un puissant boulet de canon que Savic tentant de bloquer ; dévia malheureusement dans ses propres filets en prenant à contre pieds son gardien. Le sort de l’Atlético fut ainsi scellé ; pas de demi-finale pour l’équipe madrilène cette année.

Laissez un commentaire