Actu Artiste

Focus: Alby (interview exclusive)

 

CB:  Bonjour Alby, d’où es-tu originaire?

Alby: Alby est originaire de la commune du Mono au Bénin.

CB: Quel est ton parcours musical ?

Alby:

Chorégraphe a l’origine, jai réellement débuté dans la music en 2007 au sein du mythique groupe de rap Génération 89.

Un parcours qui m’a valu une petite visibilité en son temps et de nombreuses collaborations.
Aujourd’hui en carrière solo, l’aventure continue avec mon fameux titre Amour Nanfouin. Qui marque le début de ma carrière en solo sortie le 30 Avril 2016.

CB: Comment définirais-tu ta musique ?

Alby:

Ma musique est un panaché de rythme et de style musical. Un univers assez particulier que j’appelle le Nan Fouin style, ce qui veut dire Sans soucis.

Mélange de langues sur des rythmiques afro. Quelque chose de nouveau auquel le public n’était pas habitué. Je suis assez satisfait de voir l’accueil qu’a reçu ce nouveau style. On sent que le public avait besoin d’un truc nouveau.

CB: Qui admires-tu dans le milieu musical?

Alby: A l’étranger mes influences sont multiples, mais jai un penchant pour les artistes afro. Au Bénin j’écoute tout le monde, nous avons pleins de jeunes talents que j’admire à cause de l’originalité de leur style et leur capacité a s’ adapter aux différentes tendances. Le Bénin regorge d’un potentiel fou. Nous n’avons rien à envier aux autres pays.

CB: Comment gères-tu ce succès phénoménal (Nanfouin) ?

Alby: Je le gère avec assez de calme. Dans le même temps j’ai assez de pression parce que je sais que je devrait garder le cap, et faire en sorte que chaque sortie soit meilleure à la précédente.

Et en même temps ce serait prétentieux de parler de succès. On encore loin du but donc pas de succès pour l’instant mais je fais plaisir à mon public et ils aiment donc je suis satisfait.

CB: Quelles sont tes influences, et tes sources d’inspiration ??

Alby: Je m’inspire généralement de mon vécu quotidien et des expériences de ceux qui m’entourent. Ca part souvent au feeling Je ne suis pas le genre d’artiste qui force, ça limite mon art.

CB:  Comment appréhendes-tu-tu ta relation au public ?

Alby: Beaucoup de personnes m’ont répété quand je voulais lancer Amour nanfouin que le public béninois est très compliqué; ça m’a mis la pression mais vue les résultats je pense que ca valait le coup de tenter l’aventure parce que beaucoup m’ont suivi dans l’aventure et des gens me suivent d’un peu partout. J’essaie pour le moment de me construire une grande fan base; de faire adhérer le maximum de monde possible à ma cause, ce n’est pas chose facile mais j’ai les meilleurs fans du monde donc pas de
soucis à me faire.

CB: Tu sembles très épanouie quand on te regarde chanter, est-ce qu’on peut parler de lâcher-prise ?

Alby: On va juste dire que la musique me permet d’être moi, de dire les choses comme je les pense. Et au même moment ça me permet de procurer du bonheur; c’est le plus beau métier du monde.

CB: Merci Alby pour votre temps et on te souhaite beaucoup de succès et plus des hits….

 

 

#Audrey

 

 

Laissez un commentaire