Actu

Demande d’asile politique au Bénin : Bozizé fait toujours courir Yayi

Le Président Boni Yayi se serait  envolé hier 2 avril 2013 pour N’Djaména, capitale de la République du Tchad pour assister à un sommet extraordinaire des pays de l’Afrique centrale sur la situation que vit actuellement la République Centrafricaine. C’est du moins ce que renseignent des sources proches du Palais de la Marina. Au cours de ce sommet, renseignent toujours les mêmes sources, il sera surtout question de la suite à donner à la demande d’asile politique formulée par l’ex-Président Centrafricain François Bozizé déposé par un coup d’Etat militaire le 24 mars dernier. Le sujet avait été évoqué il y a quelques jours en marge du sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui s’est tenu à Durban en Afrique du Sud. Il était en effet question pour les Chefs d’Etat des pays de l’Afrique centrale d’apporter une réponse à la demande formulée par l’ex-Président François Bozizé qui a provisoirement trouvé refuge au Cameroun après le putsch qui l’a chassé du pouvoir. Dans la demande qu’il avait formulée, le désormais ex-Président de la République Centrafricaine avait choisi le Bénin comme terre d’asile politique.   Compte tenu des liens d’amitié et de fraternité qu’ils ont ensemble développés, le Président Boni Yayi n’avait trouvé aucune objection à accueillir dans son pays son frère et ami François Bozizé. Mais avant, il a souhaité que cette demande soit validée par une décision politique prise par les Chefs d’Etat de l’Afrique centrale. Ce sont donc les concertations entamées à Durban et qui n’ont pas pu aller à leur terme qui seront poursuivies ce jour au Tchad sous l’égide du Président Idriss Déby Itno. C’est donc aujourd’hui que François Bozizé sera fixé sur son sort. Il pourra en tout cas compter sur le Président Boni Yayi qui a pris le dossier à bras le corps.

Affissou Anonrin

Laissez un commentaire