Actu Artiste

Actu : Pourquoi les artistes en vogue de la sous-région traitent avec autant de mépris leurs featuring avec les artistes béninois?

 

 

Juda Sion LAGBENOU

 

 

Devant Dieu et devant les hommes, je voudrais savoir pourquoi les artistes en vogue de la sous-région traitent avec autant de désinvolture les collaborations qu’ils ont délibérément acceptés faire avec les artistes béninois ? Même si elle paraît simple, c’est le genre de question qui ne pourra être vite répondue vu sa complexité. Pour dire vrai, cette question sur laquelle j’avais cogité par le passé me trottine à nouveau la cervelle depuis la sortie du clip vidéo “Aka Toun Mahou A” de Vano Baby en featuring avec Qdot du Nigéria. Cette belle collaboration Bénin-Nigéria qui avoisine déjà les 100.000 vues en 72h est entrain d’être ternie par l’indifférence remarquable du Nigérian Qdot.

 

 

Lancée depuis vendredi 12h, ce n’est que cet après-midi que Mister “Gbèssè Soké” a partagé un extrait de la vidéo sans le lien YouTube qui pourrait rediriger sa fanbase vers le clip puis enchaîne avec l’annonce d’un nouveau son à lui, et ce, après les vives critiques des béninois. Qdot ne nargue t-il pas Vano en se comportant ainsi? En attendant de répondre à cette interrogation, il m’échoit de nous rafraîchir la mémoire pour nous montrer combien l’histoire est têtue. Dans un passé récent, le Fils du Pays Nikanor a eu un gros feat “L’Afrique en A” avec Innoss’B le jeune congolais le plus côté avec à l’appui un beau clip qui n’a pas fait long feu et dont les statistiques ne viennent même pas à la cheville du travail personnel du protégé de Berchet Steeve.

Dira t-on que nos artistes ne font assez d’efforts pour collaborer avec des artistes reconnus? Jamais de la vie, je défie quiconque de me prouver le contraire et j’en veux pour preuve les nombreuses collabo avec May-D, QDot, Innoss’B, BB Phillip, All Black, Mr Léo, Mink’s, KO-C, Daphnée, Rico Amaj... pour ne citer que ceux là vu que la liste est très longue et c’est souvent les artistes béninois qui va les solliciter avec de gros moyens. A l’exception de quelques unes, la plupart de ces collabos n’ont pas connu comme espéré un succès fulgurant avec des stats stratosphériques pouvant permettre aux nôtres d’être bien positionné dans ces pays afin de s’ouvrir d’autres portes là-bas.

 

A qui le tort si les autres ne nous considèrent pas assez? à nous tous, aux artistes qui n’ont pas pu trouver une identité musicale propre au 229, au public qui criticaille à tout vent tout ce qui vient de chez lui mais émet un large sourire avec des dents jaunes pourries pour accueillir ce qui vient d’ailleurs et à toute l’industrie du showbiz qui promeut les morceaux d’ailleurs au détriment des nôtres. Au lieu de critiquer à longueur de journée Vano Baby, Tyaf et tout le reste soit disant qu’on est fan et qu’on a droit d’opiner sur ci ou ça, sciencons un peu, ayons réellement le sens du patriostime, respectons nos artistes vivant, faisons un examen de conscience puis corrigeons nous, cela y va de l’avancée de la musique béninoise. Oups, je parle déjà trop c’est mieux je vais aller porter cache nez et me laver les mains.

Laissez un commentaire