En vedette

Actu : Pourquoi autant de remue-ménage autour de l’arrivée de Fally Ipupa au Bénin.

Fally Ipupa à Cotonou

 

Juda Sion LAGBENOU

La toile est en ébullition depuis plusieurs jours. L’arrivée de Fally Ipupa au Bénin pour deux dates a déchaîné des passions dans le rang des acteurs culturels et du public. Une partie adhère à l’idée du gouvernement qui par le biais de l’ANECSMO déplace la star congolaise pour un concert privé au Novotel le 05 février et un concert gratuit au Palais des Congrès de Cotonou le lendemain. Une autre partie est foncièrement contre son arrivée sous prétexte que c’est grâce aux impôts payés par des béninois que l’Etat déplace cet artiste congolais et trouvent que les organisateurs auraient mieux faire de redistribuer les sous aux artistes béninois qui sont resté sans scène durant près de dix mois.

Or il y’a eu une série de concerts à Cotonou et qui continue dans les autres contrées pour permettre aux artistes de souffler après cette période de vaches maigres juste que c’est un lobby qui décroche ces contrats juteux au détriment du reste. Et Fally Ipupa au Bénin ne peut jamais prester seul. La preuve est que pour le concert gratuit du samedi 06 février, il sera accompagné sur scène par Fanicko, Manzor, Faty, Petit Miguélito, Vano, Dibi Dobo, Belmond Zed ou encore le métronome Robinson SIPA.

Cette xénophobie soudaine et hypocrite ne s’explique même pas vu que c’est les mêmes qui consomment H24 de la musique étrangère alors pourquoi blâmer l’état qui donnent l’opportunité à Fally Ipupa de venir prester au Bénin ? Ceux qui s’opposent à ce concert et traite Fally d’étranger sont les mêmes qui applaudissent quand les artistes Béninois vont jouer dans la sous région et même en Europe. Y’a donc un problème de logique qui se pose car on ne saurait s’enfermer dans notre cocon sous prétexte que les autres ne doivent pas venir chez nous. Sachons raison garder et que les fans du Rumba se déplacent massivement pour ces concerts inoubliables.

Laissez un commentaire