En vedette

ACTU : L’Afrique perd quatre de ses grands talents en moins de 24 heures.

 

Juda Sion LAGBENOU

La date du 12 Août reste graver dans la mémoire du monde musical africain. Les mélomanes d’Afrique ont passé une journée noire depuis dimanche nuit avec l’annonce de la mort de l’artiste béninois YVES SEDJRO. Malade depuis plusieurs mois et tapis dans le silence, l’artiste a fini par casser la pipe dans la nuit du dimanche 11 Août et la triste nouvelle a attristé les fans de l’homme qui a marqué son temps avec sa musique. Tôt dans la matinée du lundi, l’on apprend encore la mort d’un autre jeune artiste de l’underground. KALVEEN MARTIAL a tiré sa révérence des suites d’un accident de circulation. Double coup dur pour tous les mélomanes béninois qui ont vivement pleuré ces deux artistes talentueux qui s’en vont à la fleur de l’âge.
Les uns et les autres étaient encore sous le choc quand en début d’après midi, la toile s’enflamme avec l’annonce de la mort du célèbre artiste ivoirien ARAFAT DJ. Ce que beaucoup prenaient pour un bad buzz de la part du Daishi s’est révélé être une triste réalité avec la confirmation des chaînes ivoiriennes et des ministres qui sont allé au chevet de l’artiste. Victime d’un accident de circulation qu’il aurait causé lui-même par excès de vitesse de sa moto, le Yôrôbô est passé de vie à trépas en dépit des multiples soins reçus dans une clinique d’Abidjan. Le Roi du coupé-décalé s’en va à l’âge de 33 ans laissant derrière lui plus de 100 hits après 16 ans de carrière artistique. Coup du sort, le Président de la Chine populaire et Auteur de “Moto-Moto” meurt d’un accident de moto devant l’ambassade de Chine laissant en larmant ses fans qu’il appelait affectueusement la “Chine populaire “. La mort a cette drôle de façon de se moquer de ses sujets dira t-on.

Comme si ça ne suffisait pas, l’on apprend dans la soirée du lundi que le talentueux artiste sénégalais ZOULA s’en est allé des suites d’un accident de circulation. Triste sort pour l’Afrique qui a perdu en moins de 24h quatre artistes qui resteront quand même gravés dans les mémoires du peuple africain.Cela ramène à la sempiternelle question de comment s’y prendre pour être clean en face du créateur quand arrivera l’ultime moment où le souffle de vie lâchera chaque vivant.

Laissez un commentaire