Actu Artiste Musique

“NOUBIYÔYÔ” LE NOUVEL OPUS DE NASTY NESTA: OURAGAN, CYCLONE OU SEISME???

 

Famille oooo, franchement moi *Juda Sion* suis dépassé, dépassé au point où je viens vous faire ce commérage. Savez vous qu’en 2017 le showbiz du 229 s’attendait à tout, je dis bien tout, excepté ce cataclysme musical du *Cotonouboy Nasty Nesta* qui vient de brouiller toutes les cartes? Faudrait-il rappeler que ces dernières années, pendant que le game suivait son cours normal avec une flambée de jeunes plus talentueux que tumultueux, l’artiste le plus béninois des camerounais a presque disparu du circuit? Pendant que les béninois et ses fans de partout le réclamaient, les haineux bénis-dans-le-noir jasaient en disant qu’il est rangé aux placards de l’oubliette, mais lui, lui *Nasty Nesta* était occupé à donner les derniers coups de peintures à son nouveau projet badigeonné *”NOUBIYÔYÔ”*.
Pour un opus dont l’intitulé est écrit en 09mots, l’homme aux refrains raffinés a pris soin d’y mettre 09 titres inédits en invitant à ses côtés 09 artistes(catégorie poids lourd). Et comme si cela ne suffisait pas, *Daniel de chez MALANGUE* a choisi pour date de sortie: le 09ème jour du 09ème mois qui,coup du sort est sa date d’anniversaire. Symbolique n’es ce pas? Loin de moi l’idée de vouloir donner un cours spirituel sur le chiffre 9 mais connaisseur connait spirituellement la teneur de ce chiffre 9 sous l’angle de la perfection.


Ce projet est énorme, énormément gigantesque que pour une fois, je puis vous avouer que les *<<manquent me mots>>(ne dites pas ça chez vous)* pour décrire le rocambolesque contenu de ce chef d’œuvre riche en variétés et en innovation.
L’album *NOUBIYÔYÔ* est un ouragan, un cyclone ou encore un séisme volcanique ??? Il faut à tout prix s’en procurer, déguster chaque seconde avec volupté pour revenir donner réponse aux trois points d’interrogation. Mais en attendant cliquez sur le lien ci dessous pour vous pourlécher et s’il le faut baver sur *la vidéo officielle de ” NOUBIYÔYÔ “* dispo sur YouTube:

Et surtout, merci de partager sans limite.

 

*Juda Sion LAGBENOU*

Laissez un commentaire