Actu Artiste Musique

Actu : VOICI LES CONCEPTS MUSICAUX QUI ONT MARQUE LE SHOWBIZ OUEST-AFRICAIN DEPUIS 2015.

 

Les artistes l’ont compris : la belle voix, ça ne suffit pas pour faire carrière dans la musique. Pour percer en musique, au-delà de vendre une voix suave (et encore faudrait-il que l’artiste en question ait une voix sauve), il faut se faire ambassadeur d’une philosophie, d’une idée, d’un concept. Aujourd’hui, les concepts crées et promus par les artistes sont légion et sont parfois même plus prisés ou applaudis que les talents artistiques des concepteurs. On comprend donc pourquoi beaucoup d’artistes embrassent cette formule du succès et voici en résumé quelques concepts qui sont indéniablement parmi les plus populaires en Afrique de l’Ouest depuis 2015.

Fanicko n’a pas fait les choses à moitié dès la sortie de son tout premier single solo. En effet, En 2015 pendant que l’attentat contre Charlie Hebdo faisait encore couler beaucoup de larmes et d’encre, Fanicko lui, il faisait danser le Benin (et bientôt l’Afrique) avec son titre ‘’On Va Faire Comment ?’’ . L’artiste avait ainsi réussi à transformer en tube une phrase banale qui était sur toutes les lèvres dans les conversations entre jeunes. Il continua à s’inspirer des comportements juvéniles modernes et pondit la même année ‘’Tu Fais Trop La Bouche’’, une ode socio-sarcastique qui critique la tendance des jeunes filles à ‘’faire la bouche’’ en photo pour paraitre ‘’sexy’’. Dans le même registre, il sort ‘’Zankounana’’ (fille matérialiste) en 2016 qui a eu un impact similaire aux deux précédents titres. Mais pendant que Fanicko émergeait au Bénin et à l’inter avec des hits afrodance, le goupe Toofan, antérieurement concepteur de l’ ’’Ogbragada’’, du ‘’Cool Catché’’ et du ‘’Gwéta’’, continuait lui aussi sa montée en puissance avec d’autres concepts plus que jamais promus par des vidéo-clips à couper le souffle. On se souvient ainsi de l’irrésistible ‘’Téré-Téré’’ sorti en 2016, de ‘’Elédji’’(2016) qui est une véritable œuvre de génie musicale en matière de divertissement et du récent ‘’Gbéssi Gbéko’’(2018). Il faut avouer qu’en termes de création de concepts, Toofan est une véritable encyclopédie et les nouveaux showmen du game devraient peut-être aller les voir avec bic et stylo en main pour décrocher quelques tuyaux et astuces sur comment créer des concepts qui marchent.

Mais si Toofan est un virtuose incontesté de la conceptualisation du son, les artistes ivoiriens comme Bébi Philip, Debordo Leekunfa, Serges Beynaud ou encore feu Dj Arafat en sont des pères. Lancé en 2015, ‘’Move Dadass’’ de Bébi Philip est une pépite musicale qui a fait danser l’Afrique et qui prouve le génie ivoirien en matière de création de concepts de danse.

Les concepts de danse, c’est aussi un terrain sur lequel la chanteuse togolaise Almok s’est de plus en plus fait remarquer pendant les cinq dernières années avec des titres comme ‘’Nononini’’(2015), ‘’Etoukpé’’ (2017) ou encore ‘’Jiguèguè’’.

Sur ce même terrain de jeu, Mani Bella aura elle aussi raflé un sérieux coup de buzz grâce à son ‘’Je Suis Pala Pala’’ paru en 2015 et perchait au sommet des hit-dances camerounais avant que Reniss ne vienne la détrôner en 2016 avec son piment dans ‘’La Sauce’’ qui sera aussi supplanté la même année par ‘’Coller La Petite’’ de Francko.

Deux ans plus tard, la très extravertie chanteuse gabonaise Shan’L La Kinda commence à faire un peu de l’ombre à la zik du Camer lorsqu’elle sort le morceau phénomène ‘’Tchizambengué’’(deuxième bureau ou maitresse) qui à ce jour détient 18 millions de vues sur YouTube. Au-delà du fait que cela fait danser, le succès de ‘’Tchizambengué’’repose sur le caractère satirique du morceau qui aborde sans langue de bois l’infidélité des hommes et la position de maitresses qu’occupent certaines femmes. ‘’C’est Pas Les Gbés Gbés Gbés’’ viendra par la suite confirmer que Shan’L n’a pas sa langue dans sa poche et est à l’aise avec le fait d’aborder des sujets qui choquent et qui fâchent car ici, elle provoque carrément à l’affrontement une personne qui la critiquent et parle mal d’elle dans son dos.

Les cinq dernières années ont également vu naître des chansons-concepts comme ‘’Soco’’ de WizKid dont est dérivée la danse éponyme, et‘’Eloko Oyo’’ de Fally Ipupa avec les déhanchements en environnement traditionnel qui ont rendu viral le clip du morceau. Kiff No Beat ne s’est pas non plus dérogé à cette tendance à conceptualiser ‘’une façon de parler’’ pour en faire une chanson. En 2015, ils avaient sorti le morceau ‘’Ca Gâte Cœur’’ qui signifie ‘’c’est très dommage’’ dans le langage courant des ivoiriens.

Autant de créations qui prouvent que le showbiz ne se nourrit pas que de belles voix. En tant qu’artiste, il faut aussi ouvrir l’œil et regarder autour de soi car une idée de concept n’est souvent jamais bien loin et cela a aidé plus d’un à relancer une carrière qui était déjà en chute libre.

 

 

#Tertulien

Laissez un commentaire