En vedette

ACTU : Métamorphosé en “cordon bleu”, Ralami a servi un succulent menu “Tchigan” à l’auditoire.

Juda Sion LAGBENOU

Au 229, Ralami est l’une des figures de proue de la nouvelle génération qui milite pour la quête de la perfection en ce qui concerne la musique de recherche. Artiste de la musique urbaine, Ralami a toujours prouvé qu’on peut attacher la nouvelle corde à l’ancienne par le biais de sa musique à multiples facettes et sa langue locale “Fon” qu’il manipule avec aisance. Vers mi-Octobre, l’artiste a sorti un nouveau projet d’une demi-douzaine de chansons intitulé “Tchigan“. ” Tchigan” signifie “Original” et l’originalité se reflète effectivement quand l’on s’attarde sur le fond et la forme du projet qui laisse entrevoir trois(03) morceaux solos et trois(03) collaborations avec quatre(04) artistes béninois en vogue. Sur la tracklist, on retrouve notamment :

  • “Noudébou”
  • ” Ça ne paie pas”
  • “Evivi” feat Crisba & Tiboy Shalla
  • “Yigo”
  • “Encore” feat Richard Flash
  • “Toi là feat Tyaf Papa Yasir.

Vu le travail de longue à haleine effectué pour finaliser le projet, la moindre des choses était de le vendre et Ralami l’a compris. Ainsi, le contenu du projet ” Tchigan” est vendu à un prix forfaitaire de 1000f CFA alors que chaque single du tracklist est vendu à 300f CFA excepté le dernier single, une occasion en or que doivent saisir tous les férus de la bonne musique pour témoigner tout leur soutien à l’artiste en payant massivement l’EP “Tchigan“.

Laissez un commentaire